AccueilَNous contacterPlan du site
ٌٌRépublique Tunisienne
Ministère de l'Environnement
et du Développement Durable
 
Centre d'Échange d'Information sur la diversité biologique [CHM Tunisie]
Convention sur la Diversité Biologique
La diversité biologiqueLe CHMLa convention sur la diversité biologiqueLe Protocole de Carthagèna
  
Accueilَ arrow Synergie entre les trois conventions de RIO
Synergie entre les trois conventions de RIO
Index de l'article

Les progrès à réaliser en matière de synergie

Pour pouvoir identifier les différentes améliorations et les progrès à réaliser en matière de synergie entre les trois conventions, les ateliers participatifs ont essayé d’analyser les difficultés rencontrées sur les plans international et national. Les ateliers ont permis de formuler les propositions suivantes :

  • Sur le plan Individuel : Renforcer les ressources humaines spécialisées, et leurs capacités de négociations internationales dans les domaines des Conventions de Rio et leur synergie.
  • Sur le plan Institutionnel International et National :
    • Sur le plan international, bien que les trois conventions aient pour finalité le développement durable dans le cadre d’une gestion rationnelle des ressources naturelles, leur mise en œuvre se fait d’une façon sectorielle et d’une manière relativement cloisonnée. Les efforts de coordination des activités entre les trois conventions n’ont pas pu être institutionnalisés et ils sont souvent restés liés à la volonté propre de chaque secrétariat et des bailleurs de fonds.
    • Sur le plan national, la Commission Nationale du Développement Durable (CNDD), pourrait jouer un rôle primordial en assurant l’harmonie et le niveau de coordination requis pour la mise en œuvre conjoint des Conventions de Rio. Des améliorations, pourraient être envisageables, à cet effet, notamment :
  • Sur le plan Systémique : Malgré l’existence d’articles et d’obligations similaires dans les trois conventions, aucun mécanisme spécifique n’a été défini pour répondre d’une manière coordonnée à ces préoccupations communes.

D’autre part, les indicateurs de suivi et d’évaluation développés ne permettent pas, actuellement, une évaluation du progrès réalisés en Tunisie dans la mise en œuvre synergique des trois Conventions. Par ailleurs, plusieurs projets engagés en Tunisie mettent, clairement, en exergue la nécessité d’une prise en considération des paramètres liés à la fois à la gestion des ressources naturelles, la dégradation des sols et les impacts des changements climatiques. Par conséquent, il sera opportun d’initier un cadre synergique permettant une réponse plus adéquate à certains défis actuel, à l’instar de l’accélération d’élévation du niveau de la mer, l’évaluation d’impact environnemental, etc.).

En outre, des structures régionales opérant d’une façon sectorielle ont été créées, à l’instar des commissions régionales de lutte contre la désertification. Ces commissions dont le rôle est primordial pour assurer le suivi et la mise en œuvre des programmes de lutte contre la désertification à l’échelle régionale. L’extension des missions attribuées à ces commissions afin de prendre en considération les synergies avec les Conventions de Rio, pourrait être envisageable pour améliorer leur mode d’intervention.

Profil de la Tunisie
Profil de la Tunisie
Photothèque
Photothèque
Préservons la nature!