AccueilَNous contacterPlan du site
ٌٌRépublique Tunisienne
Ministère de l'Environnement
et du Développement Durable
 
Centre d'Échange d'Information sur la diversité biologique [CHM Tunisie]
Convention sur la Diversité Biologique
La diversité biologiqueLe CHMLa convention sur la diversité biologiqueLe Protocole de Carthagèna
  
Accueilَ arrow La diversité biologique
La diversité biologique

Le terme "biodiversité" est un raccourci pour parler de la "diversité biologique". Il fait non seulement référence à toute la variété de la vie qu'on peut trouver sur Terre (plantes, animaux, champignons, micro-organismes) mais également aux communautés qu'ils forment et aux habitats dans lesquels ils vivent.

La Convention sur la diversité biologique (CDB) donne une définition formelle de la biodiversité dans son Article 2 : la diversité biologique représente la "variabilité des organismes vivants de toute origine, y compris, entre autres, les écosystèmes terrestres, marins et autres écosystèmes aquatiques et les complexes écologiques dont ils font partie; cela comprend la diversité au sein des espèces, et entre les espèces et ainsi que celle des écosystèmes".

La biodiversité n'est pas uniquement l'ensemble de tous les écosystèmes, espèces et ressources génétiques. Elle représente plutôt la variabilité au sein des espèces et entre les espèces. On peut distinguer la "diversité biologique" de l'expression "ressources biologiques", qui fait référence aux composants (vivants et non vivants) des écosystèmes. Les ressources biologiques sont de réelles entités (une espèce particulière d'oiseau, une variété de céréale poussant dans un champ, un chêne, etc.) tandis que la diversité biologique est plutôt un attribut de vie (la variété des espèces d'oiseaux, la variabilité génétique des céréales dans le monde, les types de forêts, etc.).

La diversité biologique est souvent comprise à trois niveaux:

  • la diversité des espèces fait référence à la variété des différentes espèces (plantes, animaux, champignons et micro-organismes) tels les palmiers, les éléphants ou les bactéries;
  • la diversité génétique correspond à la variété des gènes chez les plantes, animaux, champignons et micro-organismes et se rencontre aussi bien chez une espèce qu'entre les espèces. Par exemple, les caniches, les bergers allemands, les labradors sont tous des chiens, mais ils ont tous une apparence différente.
  • la diversité des écosystèmes fait référence à tous les différents habitats - ou endroits - qui existent sur la Terre, comme les forêts tropicales ou tempérées, les déserts chauds ou froids, les zones humides, les rivières, les montagnes, les barrières de corail, etc. Chaque écosystème correspond à une série de relations complexes entre les éléments biotiques (vivants) et les éléments abiotiques (non vivants) tels que la lumière du soleil, l'air, l'eau et les éléments nutritifs.
Profil de la Tunisie
Profil de la Tunisie
Photothèque
Photothèque
Préservons la nature!